La nostalgie de l'ange


Titre : La nostalgie de l'ange
Auteur : Alice Sebold
Editeur : J'ai lu
Pages : 348

Résumé :
"Nom de famille : Salmon , saumon comme poisson ; prénom : Susie. Assassinée à l'âge de quatorze ans , le 6 décembre 1973. [...] C'est un voisin qui m'a tuée. Ma mère aimait ses parterres de fleurs et , un jour , mon père et lui avaient parlé engrais."

Le viol et le meurtre de la petite Susie
sont sans doute les souvenirs les plus effroyables qu'elle ait emmenés au paradis. Mais la vie se poursuit en bas pour les êtres que Susie a quittés, et elle a maintenant le pouvoir de tout regarder et de tout savoir. Elle assiste à l'enquête, aux dramatiques frissons qui secouent sa famille. Elle voit son meurtrier, ses amis du collège, elle voit son petit frère grandir, sa petite soeur la dépasser. Elle observe, au bord du ciel, pendant des années, la blessure des siens, d'abord béante, puis sa lente cicatrisation... Habité d'une invincible nostalgie, l'ange pourra enfin quitter ce monde dans la paix.

Mon avis :
Je reste assez mitigée sur cette lecture , je ne sais pas trop à vrai dire si j'ai vraiment aimé ou non.
On découvre au début du livre , une histoire sordide et impensable pour qui que se soit : la mort d'une enfant et on sait clairement qui l'a tué car elle le nomme directement. On s'attend donc à une traque et savoir s'il va être arrêter ou pas, et bien non , et c'est une première chose qui m'a déçue.
Ensuite je pense que parce que certains passages ont été amené "bizarrement" , j'ai eu parfois du mal a m'y retrouver et à certains moments je me suis ennuyée ce qui fait que je ne suis jamais complètement entrée dans l'histoire.

Ce que j'ai aimé par contre c'est l'histoire raconter par Susie elle-même du haut de son paradis et quel paradis ... , c'est très original ce fil de l'histoire car chacun à son propre paradis et sa vision même si à tout moment ils peuvent être tous en contact.
On voit donc la vie de tout ce qu'elle aime et de son tueur , évoluer à travers son regard.
Elle grandit et mûrit en même temps qu'eux et c'est ainsi que l'on découvre comment chaque membre de sa famille et ses amis , vivent sa perte.
Certains , vont tout faire pour traquer le tueur , d'autres vont préférer fuir car la perte et la douleur sont trop fortes et d'autres entretiennent ca mémoire et lui rende chaque année hommage.
Tout le monde souffre et l'exprime à sa manière mais ils restent finalement très soudés et s'ils ne le sont pas toujours tous , ils le seront tout de même à un moment.
On découvre à travers ce livre combien il est difficile de faire le deuil d'un être cher.
Et comme on aimerait pouvoir garder un lien entre vivant et morts.

A un moment donné nous assistons à un passage très fantasque et vraiment peu crédible mais qui je trouve , amène une douceur et une légèreté au livre.

Tous les personnages sont attachants je trouve sauf bien sur ce Mr Harvey vraiment détestable et ignoble car il n'en ai pas comme on s'en doute à son "coup d'essai".

Je suis aussi déçue par la fin qui je trouve à un gout d'inachevé.

Même si je suis un peu déçue je ne regrette pas cette lecture.

Cette lecture a été faite dans le cadre d'une lecture commune organisé par Leyla chez Livraddict.
Vous pouvez découvrir les avis des autres lecteurs : Leyla - Ethernya - Lexounet - Jostein -
Tachas - Liyah - Liliebook - Wilhelmina.




1 commentaires:

Lexounet a dit…

J'ai pas été encore plus amer à la fin de ma lecture... je n'ai jamais accroché et certains détails m'ont totalement agacés... Bref, je ne suis psa près de relire cette auteure^^

Fourni par Blogger.
Merci de votre visite et j'espère vous revoir bientôt.